Skip to content

Suisse 2021 : une augmentation de seulement 0,5 % !

Changez de modèle d'assurance et économisez encore :

Augmentation des primes 2021 : le "Choc Coronavirus" reporté ?

Les assurés suisses peuvent pousser un soupir de soulagement en 2021 : ils ne seront pas confrontés à un "choc des primes" dans leur assurance maladie. Alors que la prime moyenne a augmenté de 3,8 % par an depuis 1996, ce n'était plus que de 0,2 % en 2020, soit 1,1 CHF par mois pour les adultes. Cette tendance se poursuivra pour les primes d'assurance maladie en 2021. En effet, la prime moyenne augmente de seulement 0,5 %.

Nous vous tenons informés sur :

En 2021, c'est dans les cantons du Jura (1,7 %), du Tessin (1,9 %) et du Valais (1,6 %) que les primes d'assurance maladie seront le plus fortement ajust√©es pour les personnes √Ęg√©es de 26 ans et plus, √† hauteur d‚Äôenviron 2,0 %. Avec le Tessin et le Valais, deux cantons sont inclus dans l'enqu√™te, dans lesquels les habitants ont d√©j√† d√Ľ accepter les plus fortes augmentations de primes l'ann√©e pr√©c√©dente. Dans le cas du Valais, c'est m√™me la troisi√®me ann√©e cons√©cutive.

Dans d'autres cantons, en revanche, la prime moyenne est en baisse :

  • Appenzell Rhodes-Ext√©rieures (-0,1%)
  • Appenzell Rhodes-Int√©rieures (-1,6%)
  • B√Ęle-ville (-0,1%)
  • Neuch√Ętel (-0,3%)
  • Obwald (-0,3%)
  • Schaffhouse (-0,2%)
  • Schwyz (-0,1%)
  • Zurich (-0,8%)

√Ä B√Ęle-Ville, Schaffhouse, Schwyz et Zurich, la prime moyenne baisse donc pour la deuxi√®me ann√©e cons√©cutive.

L'OFSP avertit que de nouvelles mesures sont n√©cessaires pour que les primes d'assurance maladie ne continuent d'augmenter que mod√©r√©ment √† l'avenir. En effet, les progr√®s m√©dico-techniques et l'√©volution d√©mographique vont faire augmenter les co√Ľts du syst√®me de sant√©. Le Conseil f√©d√©ral a donc mis en jeu une r√©duction des r√©serves. Selon elle, ces chiffres sont beaucoup trop √©lev√©s, avec une estimationde de onze milliards de francs.

Primes d'assurance maladie 2021 : Prévision d'augmentation des primes

L'augmentation des d√©penses de sant√©, les co√Ľts suppl√©mentaires dus √† la crise de la couronne et d'autres facteurs pourraient entra√ģner une hausse des primes d'assurance maladie en 2021. La prime moyenne n'ayant √©t√© que l√©g√®rement ajust√©e √† la hausse au d√©but de l'ann√©e, des augmentations de prime d'environ 3 % sont en discussion pour 2021.

Que dit la presse sur les primes d'assurance maladie en 2021 :

bonus.ch, le 17 septembre 2020 : Selon un sondage réalisé par le site, environ la moitié des Suisses alémaniques craignent une augmentation des primes en raison de la pandémie du coronavirus. En Suisse romande, ce chiffre atteint quatre répondants sur cinq. Pour l'ensemble de la Suisse, cela signifie que 64 % des assurés s'attendent à une augmentation. Cependant, le portail lui-même ne prévoit qu'un ajustement des primes d'assurance maladie d’entre 0,5 et 1,5 % pour 2021.

Neue Z√ľrcher Zeitung, le 4 avril 2020 : Un choc des primes d√Ľ seulement √† la crise du coronavirus n'est pas susceptible de se produire en 2021. Car m√™me si le virus entra√ģne actuellement des co√Ľts √©lev√©s, la base de calcul des futures primes d'assurance maladie est la pr√©vision des co√Ľts pour 2021. En outre, les compagnies d'assurance ont √©conomis√© un coussin financier de pr√®s de huit milliards de francs qui peut √™tre utilis√© pour compenser les augmentations de primes li√©es au coronavirus.

Telebasel, le 9 avril 2020 : Dans une interview √† "L-Agefi", Verena Nold, directrice de l'association d'assurance maladie Sant√©suisse, explique qu'il n'y aura pas d'augmentation des primes pour 2021 en raison des co√Ľts suppl√©mentaires du coronavirus. Les r√©serves des compagnies d'assurance maladie seraient trop bien √©quip√©es pour cela. Une estimation des co√Ľts pour 2021 serait n√©anmoins difficile. Les traitements dans les unit√©s de soins intensifs sont co√Ľteux. Dans le m√™me temps, de nombreux citoyens h√©sitent √† consulter un m√©decin ou reportent des op√©rations par crainte d'√™tre infect√©s.

Bote der Urschweiz, le 9 juin 2020 : Le coronavirus a contraint de nombreuses personnes au ch√īmage partiel ou au ch√īmage technique. Le portail Comparis demande donc que les primes n'augmentent que d'un pour cent au lieu de trois. Cet ajustement donnerait aux m√©nages en difficult√© financi√®re une certaine marge de manŇďuvre dans la charge des primes. Les deux pour cent restants pourraient √™tre financ√©s par les r√©serves des compagnies d'assurance maladie.

Nau.ch, le 22 juin 2020 : De nombreux co√Ľts de sant√© suppl√©mentaires caus√©s par le coronavirus sont en partie pris en charge par les cantons, comme c‚Äôest le cas pour les tests ou une partie des traitements stationnaires. On ne s'attend donc pas √† des augmentations de primes dues au virus. Toutefois, en raison de l'inflation g√©n√©rale du syst√®me de soins de sant√©, les assur√©s doivent se pr√©parer √† une augmentation des primes d'assurance maladie en 2021.

20 minutes, le 6 juillet 2020 : Comme la crise du coronavirus touche principalement les personnes à faibles ou moyens revenus, la Fédération suisse des syndicats exige que les assureurs maladie réduisent une partie de leurs réserves et remboursent les primes aux assurés. Jusqu'à 500 francs par personne seraient possibles. Cependant, les critiques soulignent que les assureurs santé sont dans des situations financières différentes. En outre, la loi devrait être adaptée pour un tel remboursement.

Des remises sur les primes pour les jeunes adultes

Les jeunes adultes ont entre 19 et 25 ans ont une bonne raison de calculer les primes pour 2021 et de choisir un nouvel assureur sant√© : alors que leurs d√©penses de sant√© avaient d√©j√† diminu√© l'ann√©e pr√©c√©dente, elles ont de nouveau baiss√©. En moyenne, ils d√©pensent deux pour cent de moins - le potentiel d'√©conomie est donc √©norme. Notre calculatrice d'assurance maladie tient √©galement compte des primes actuelles de la OFSP pour cette tranche d'√Ęge.

L’origine de l'ajustement est une compensation des risques moins élevée, que les assureurs maladie tiennent compte dans le calcul des primes pour les jeunes adultes depuis 2019. Au lieu des deux tiers de la prime, seule la moitié peut être utilisée pour l'ajustement.

La p√©r√©quation des risques emp√™che les prestataires d'attirer de plus en plus de clients jeunes et en bonne sant√©. Par rapport aux personnes √Ęg√©es et malades, elles encourent moins de frais de sant√©, ce qui profite √† la situation financi√®re du prestataire. Toutefois, comme les caisses d'assurance maladie auxquelles sont affili√©es un nombre particuli√®rement important de personnes pr√©sentant une structure √† haut risque re√ßoivent des indemnit√©s de la part de caisses bien structur√©es, il n'y a pas d'incitation √† assurer de mani√®re cibl√©e les personnes jeunes et en bonne sant√©.

Les points importants sur les primes d'assurance maladie

Le système de santé suisse stipule que toute personne résidant en Suisse doit s'assurer obligatoirement auprès d'une caisse maladie. Vous payez des cotisations mensuelles, lesdites primes. Puisque les assureurs sont autorisés à les ajuster annuellement pour l'année suivante, vous avez le droit de changer de compagnie d'assurance maladie et de passer à un fournisseur moins cher à la fin de l'année. Mais comment cela fonctionne exactement avec les primes d'assurance maladie ?

Les compagnies d'assurance maladie ne peuvent pas fixer leurs primes de manière arbitraire, mais doivent respecter certaines règles. C'est pourquoi les primes des modèles d'assurance des différentes caisses maladie doivent être approuvées chaque année par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Pour permettre √† l'OFSP de v√©rifier si les demandes de primes pour l'ann√©e suivante sont justifi√©es, les assureurs doivent pr√©senter leur situation financi√®re et leurs pr√©visions pour l'ann√©e en cours et l'ann√©e √† venir. Ces donn√©es permettent √† l'OFSP d'√©valuer la rentabilit√© des caisses maladie, qui doivent couvrir leurs co√Ľts.

Les r√©serves financi√®res des assureurs sont √©galement examin√©es. Une compagnie d'assurance maladie √©conomiquement faible peut facturer des co√Ľts plus √©lev√©s pour constituer des r√©serves qu'une compagnie qui dispose d'un √©norme coussin financier. Lors de la proc√©dure d'approbation, l'OFSP tient √©galement compte de la situation individuelle de chaque caisse maladie, comme l'√©volution des co√Ľts, le budget ou le nombre de membres.

Il ne faut pas oublier qu'une prime n'est approuvée que si les autres conditions légales sont également respectées. Cela comprend, entre autres, les offres de réduction par le biais de franchises sélectionnables, les modèles d'assurance alternatifs et la possibilité d'exclure l'assurance accident.

Lorsque les primes sont fixées, la situation individuelle de chaque compagnie d'assurance maladie est prise en compte. Cela inclut les différences régionales, c'est pourquoi la Suisse est divisée en différentes régions de primes. Les différents cantons sont des régions de primes indépendantes, tandis que les petits cantons forment souvent une seule région de primes. Les grands cantons, à leur tour, sont parfois divisés en plusieurs régions de prime, car les conditions économiques dans les différentes régions du canton peuvent varier considérablement.

En outre, il existe différents modèles d'assurance en plus de l'assurance de base traditionnelle. Par exemple, si vous êtes disposé à consulter un médecin de famille en particulier, vous pouvez économiser de l'argent par rapport à l'assurance de base traditionnelle. Notre calculateur de primes vous indique votre potentiel d'épargne selon votre profil.

Que fait la compagnie d'assurance maladie avec les primes ?

Les compagnies d'assurance maladie utilisent les primes pour financer les services fournis aux assur√©s - selon le mod√®le d'assurance, cela peut aussi inclure la couverture des accidents - et couvrent tous les autres co√Ľts qui y sont li√©s. Il s'agit notamment des frais administratifs, des salaires des employ√©s ou de la constitution de r√©serves.

Afin d'avoir une meilleure id√©e de la r√©partition des d√©penses des assureurs maladie, l'Office f√©d√©ral de la sant√© publique a √©labor√© la fiche "A quoi servent les primes ?‚ÄĚ Les chiffres suivants sont tir√©s de cette fiche, qui avait pr√©vu la part des co√Ľts des compagnies d'assurance maladie pour l'ann√©e 2016 :

  • LES SOINS AMBULATOIRES (M√ČDECIN ET H√ĒPITAL)
    0%
  • HOSPITALISATION
    0%
  • LES S√ČJOURS DE LONGUE DUR√ČE
    0%
  • MEDICAMENTS
    0%
  • AUTRES SERVICES
    0%
  • R√ČHABILITATION
    0%

Les aspirations politiques pour la réduction des primes

krankenkasse-schweiz-selbststaendige

Divers groupes parlementaires, comme le PS ou le PDC, demandent régulièrement au Conseil fédéral de faire davantage d'efforts pour limiter les nouvelles augmentations des primes d'assurance maladie. Cependant, le gouvernement contrecarre régulièrement ses propositions. Même les initiatives populaires présentées par les groupes parlementaires n'ont produit jusqu'à présent que peu de projets de loi ou de lois adoptés par l'Assemblée fédérale suisse.

Comment les assurés peuvent-ils économiser sur les primes d'assurance maladie ?

Le moyen le plus simple d'économiser sur les primes d'assurance maladie est de changer de compagnie d'assurance. Si vous comparez les primes d'assurance maladie, vous pouvez rapidement et facilement trouver la meilleure offre. Il est toujours possible de changer de compagnie d'assurance maladie à la fin de l'année. Pour cela, le préavis de résiliation doit être présenté à la compagnie d'assurance maladie au plus tard dans un délai d'un mois.

Les questions et réponses sur la réduction des primes

Les personnes aux moyens financiers modestes peuvent demander une r√©duction de prime dans leur canton de r√©sidence en Suisse. Si cette mesure est approuv√©e, les primes d'assurance maladie sont en partie financ√©es par l'√Čtat. Cela s'applique √©galement aux membres de la famille qui sont √©galement touch√©s par les faibles revenus.

En principe, tous les assurés en Suisse qui gagnent un faible revenu ont droit à une réduction de prime. Toutefois, le montant du revenu imposable au-delà duquel une personne physique a droit à une réduction de prime varie d'un canton à l'autre. Il est donc tout à fait possible que deux personnes ayant le même revenu et le même domicile dans des cantons différents n'aient droit qu'à la réduction de prime ou à l'allégement.

Dans chaque canton, il existe un bureau compétent auprès duquel la réduction de la prime individuelle peut être demandée. Les adresses et les coordonnées des bureaux compétents peuvent être obtenues auprès de l'Office fédéral de la santé publique ou peuvent être consultées sur sa page d'accueil.

Il n'existe pas non plus de règles générales sur les modalités de demande de réduction des primes. Vous trouverez des informations sur la manière de procéder sur les sites web des autorités cantonales compétentes. Dans la plupart des cas, tous les formulaires nécessaires, y compris les instructions sur la manière de les remplir, peuvent être téléchargés directement à partir de ces sites. Certains cantons proposent également un guide interactif sur la procédure de demande. La demande doit ensuite être imprimée, signée et soumise au bureau compétent avec les documents supplémentaires requis.

Dans le canton de Zurich, la procédure de demande est particulièrement simple. L'Institution d'assurance sociale (SVA) de Zurich est informée par les services fiscaux municipaux des personnes qui ont droit à une réduction de prime individuelle. Un formulaire de demande est ensuite envoyé directement aux personnes identifiées, qu'il leur suffit de signer et de renvoyer.

La réduction des primes, rien de plus facile

Indiquez l'assureur actuel et le code postal

risikoversicherung-arbeitsunfaehigkeit

Choisissez un modèle d'assurance et une franchise

krankenkasse-schweiz-smartphone

Déterminez le potentiel d'économies et demandez une offre détaillée

krankenkasse-schweiz-gruppe
Lassen Sie sich beraten

Les mêmes prestations, des primes différentes.
Comparez les assureurs maintenant !

Scroll To Top